Foire aux Vins 2018 : la Grande Épicerie de Paris

Ce soir avait lieu la soirée de présentation et d’ouverture de la foire aux vins d’automne de la Grande Épicerie de Paris (le Bon Marché) avant l’ouverture officielle demain matin. L’occasion de pouvoir déguster une partie de la sélection qui est toujours très pointue à la Grande Épicerie.

Bordeaux

J’ai pu déguster les vins du Château la Lagune, du Château Léoville-Barton et du Château L’Évêché.

Château l’Évêché

Origami 2015 Château l'Evêché foire au vin 2018 grande épicerie de Paris

La belle surprise de la soirée a été l’Origami 2015 du Château l’Évêché. A 11,90€, ce vin de l’AOC Bordeaux est travaillé de la même manière que les Saint-Emilion Grand Cru du domaine et cela se ressent. Au nez, il est déjà très ouvert, c’est une bombe de fruits rouges. En bouche, les tannins sont fondus, c’est soyeux, équilibré. On le range dans la catégorie des vins de copains qu’on ouvre alors que des amis passent à l’improviste !

Le Château L’Èvêché 2010 est quant à lui évidemment supérieur en qualité puisqu’il s’agit d’un Saint-Émilion Grand Cru. Le millésime 2010 est immense, le vin est d’une grande noblesse et contrairement à beaucoup de 2010 de grands châteaux bordelais, ce Château l’Évêché 2010 est déjà prêt à boire: ses tannins sont fondus, la persistance aromatique est grande.

Château Léoville-Barton

Le Château Léoville-Barton est un deuxième cru classé de Saint Julien et était représenté par son propriétaire, l’emblématique Michel Sartorius que j’ai déjà eu l’occasion de rencontrer à plusieurs reprises dans le passé. J’aime beaucoup les vins de ce château.

 

La Réserve de Léoville Barton 2012 est le second vin du Château. Il est ici proposé à 31,50€ et c’est une belle entrée dans le monde de Léoville Barton. Les tannins sont fondus, il y a un bel équilibre, une pureté du fruit.

Lorsque l’on déguste le Château Léoville Barton 2012, on ne peut que reconnaitre le saut qualitatif, le vin gagne en profondeur. Ce 2012 est un millésime très charmeur. 79€

Le Château Léoville Barton 2011 est quant à lui plus élégant, il est très droit, possède une belle finesse de maturité. Il est moins exubérant que le 2012, son charme est moins immédiat mais il est à mes yeux plus intéressant, plus noble. La comparaison de ces deux millésimes successif est fascinante. 89€

Dans le catalogue, on trouve bien d’autres références, des grands châteaux (Margaux, Lafite-Rothschild, Mouton-Rothschild) comme des plus petits (Maucaillou, Chasse-Spleen). Je vous invite à le feuilleter, le lien est en bas de l’article).

Vallée de la Loire

Domaine François Crochet

Amateurs de Sancerre, le domaine François Crochet propose un Sancerre Blanc 2017 et un Sancerre Rouge 2016 de belle facture.

Le Sancerre Blanc 2017 est un fidèle représentant de son appellation: vif, avec des arômes de fleurs blanches, de fruits exotiques et une finale très minérale. 18,30€

Sancerre 2016 domaine François Crochet foire aux vins 2018 la grande épicerie

Le Sancerre 2016 rouge renvoie une grande fraicheur et des notes épicées en fin de bouche. C’est un vin très agréable ! 19,60€

Vallée du Rhône

Château de Beaucastel

Grand producteur de Châteauneuf-du-Pape, le Château de Beaucastel proposait 3 vins à la dégustation: Coudoulet de Beaucastel 2014, Château de Beaucastel rouge 2012 et Château de Beaucastel Blanc 2012.

Coudoulet de Beaucastel 2014 est la porte d’entrée dans l’univers de Beaucastel, c’est un joli vin mais l’amertume dans la finale m’a un peu gêné. À voir si cela se résorbe avec un peu de temps en cave ! 19,90€

 

Le Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape 2012 est un grand Châteauneuf-du-Pape: pureté du fruit, de la fraicheur et une belle longueur. C’est précis et très fluide. D’un point de vue du toucher, ce vin est déjà un grand vin mais je pense qu’il a besoin de temps pour exprimer toute sa palette aromatique. 65€

Le Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape blanc 2012 est puissant, riche, gras. Arômes de fruits blanc, légère note citronnée. Un grand vin également ! 65€

Bourgogne

Domaine Bernard Defaix

Le domaine Bernard Defaix que je ne connaissais pas présentait 2 Chablis et 2 Rully. Le Chablis 1er Cru Côte de Léchet est un très beau vin, tranchant, pur, avec la longueur d’un premier cru. J’aime beaucoup ce 1er cru d’une manière général, je n’ai pas été déçu. 27,90€.

Domaine Faiveley

Le gros négociant viticulteur installé à Nuits-Saint-Georges nous proposait deux vins de la côte chalonnaise en dégustation. Le Rully “les villeranges” 2016 ne m’a pas particulièrement marqué, les vins de la même appellation que j’ai pu boire chez Louis Jadot, Joseph Drouhin (pour les grandes maisons de vins) ou chez Jacqueson, Dureuil Janthial (pour les plus petits domaines) sont nettement plus séduisants. 16,90€

Mercurey la framboisière 2016 domaine faiveley foire aux vins 2018 la grande épicerie

En revanche le Mercurey La Framboisière (monopole) 2016 est très intéressant. J’ai eu l’occasion de boire le millésime 2013 en magnum l’année dernière et c’est un vin que j’avais beaucoup apprécié: léger, d’une grande buvabilité, de jolis arômes de fruits rouge et framboise (il porte bien son nom..!). Un vin simple mais bien élaboré. Ce 2016 est assez similaire à mon souvenir, je conseille toutefois de le laisser en cave 2 ans avant de le boire.  22,50€

En Bourgogne, dans le catalogue de cette foire aux vins, l’amateur peut se faire plaisir avec l’entrée de gamme de grands vignerons: le Bourgogne Blanc 2012 d’Henri Boillot (dont les Puligny-Montrachet – et en particulier le Clos de la Mouchère que le domaine exploite en Monopole – comptent parmi les plus beaux de l’appellation) à 19€, le Bourgogne Blanc 2012 du domaine Roulot (célèbre producteur installé à Meursault) à 27€, le Bourgogne Hautes-Côtes de Nuits 2014 de Méo-Camuzet à 29€ ou encore les Bourgogne Blanc 2016 et Bourgogne Blanc 2014 du célébrissime domaine Leroy à 59€ (issus toutefois de la partie négoce donc si l’on souhaite déguster l’entrée de gamme domaine, il vaut mieux se diriger vers l’Aligoté du Domaine). Dans les appellations plus réputées, on trouve par exemple deux vins du domaine Vincent Girardin que j’apprécie beaucoup : un Meursault Vieilles Vignes 2013 à 42€ et un Puligny-Montrachet Vieilles Vignes 2013 à 42,5€.



La sélection présentée dans cette article est basée sur les vins qui étaient présentés à la dégustation ce soir, il y en a bien d’autres à découvrir en feuilletant le catalogue (que vous pouvez retrouver à cette adresse) ou en vous rendant à la Cave de la Grande Épicerie ! Bonne foire aux vins !

One comment on “Foire aux Vins 2018 : la Grande Épicerie de Paris

Comment on this post

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *