A la découverte des vins de Chablis avec La Chablisienne

Quelques notes de dégustation retrouvées dans mes carnets, prises lors d’une présentation l’année dernière de la Chablisienne, coopérative établie comme son nom l’indique dans le chablisien, région viticole bourguignonne située dans l’Yonne, à égale distance – environ 150km – de Paris et Dijon.

Le Chablisien

Les vins de Chablis sont intéressants car les différents climats qui composent l’appellation offrent une incroyable diversité et c’est une région qui a pour l’instant et sauf bien sur quelques exceptions – Raveneau par exemple – échappé à la flambée des prix des vins de Bourgogne. On trouve du Petit Chablis à moins de 10€, des premiers crus à moins de 20€, et c’est appréciable.

vignoble chablis

Le vignoble chablisien s’étend sur environ 5000 ha, répartis sur 20 villages pouvant revendiquer l’appellation.

On retrouve la hiérarchie suivante:

– Petit Chablis: ~700ha

– Chablis: ~2600ha

– Chablis Premier Cru: ~700ha; 79 lieux-dits regroupés en 40 climats eux-même regroupés en 18 dénominations

– Chablis Grand Cru: ~100ha; 7 climats: Blanchot, Bougros, Les Clos, Grenouille, Les Preuses, Valmur et Vaudésir. Ces climats sont tous situés rive droite du Serein, sur un coteau exposé sud-ouest et un sol de calcaire marneux, le Kimméridgien.

Grands Crus Chablis

La coopérative La Chablisienne

Etablie en 1923, la coopérative regroupe aujourd’hui 300 membres possédant au total 1200ha (soit une part très importante du vignoble total). A l’origine, la coopérative ne réalisait que les assemblages et c’est seulement à partir de 1947 que la coopérative a commencé à vinifier, récupérant auprès de ses membre les mouts immédiatement après les vendanges.

8 000 000 de bouteilles sont produites chaque année, et 65% de la production est destinée à l’export.

Dégustation

La Chablisienne, Petit Chablis, Chablis, Premier Cru et Grand Cru

Nous avons balayé la hiérarchie des vins de chablis au travers de 7 vins. J’ai pris assez peu de notes pendant la dégustation, mais voici quelques impressions générales.

Petit Chablis 2013

Ce n’est pas la première fois que je dégustais le Petit Chablis de la Chablisienne et c’est toujours un plaisir, c’est un vin équilibré, léger, d’une grande fraicheur due à son jeune âge, minéral, bref, résolument chablis. A moins de 10€ comme je le disais un peu plus haut, c’est un excellent rapport qualité-prix.

Chablis “La Sereine” 2012

Au nez, notes beurrées. Iodé, minéral, mais la fin de bouche est un peu courte. Après aération, cela s’est amélioré mais c’est globalement un vin qui n’était pas très expressif et qui ne m’a pas fait vibrer.

Chablis “Les Vénérables” 2011

Notes de fleurs blanche, léger boisé. Plus équilibré que le précédent, plus long en bouche.

Chablis 1er Cru “Côte de Léchet” 2011

30% élevé en fûts de chêne.

Les notes d’élevage ne sont pas encore tout à fait bien intégrées, mais c’est un vin très fin, sur la craie, un chablis très pur.

Chablis 1er Cru “Vaulorent” 2011

Lorsque l’on localise ce climat, placé à proximité immédiate des Grands Crus sur la Colline des Grands Crus, on ne s’étonne pas de la qualité de ce premier cru qui m’a beaucoup séduit ! Son touché était très agréable, belle densité, gras, avec toujours cette minéralité si caractéristique. Très long en fin de bouche.

Chablis Grand Cru “Les Preuses” 2011

Vin très souple, gourmand, minéral: c’est l’expression de Chablis que je préfère. Sur la finale, j’ai un petit côté Chassagne-Montrachet en tête, et c’est un très beau compliment !

Chablis Grand Cru “Château Grenouille” 2010

Château Grenouille - La Chablisienne - Chablis Grand Cru

Carafé pendant 1h30

Un vin déroutant: à l’aveugle, je n’aurais jamais pu deviner que j’avais un vin de chablis dans mon verre. Très riche, gras, pas du tout dans le registre minéral comme les vins précédents. C’est un vin puissant !

Le premier nez m’évoquait des notes familières et après avoir longuement fouillé mon esprit à la recherche du vin auquel ce Château Grenouille me faisait penser, l’évidence m’est apparue: c’est l’Âme de la Terre de Françoise Bedel, un champagne tout aussi déroutant, dégusté quelques mois plus tôt. Je serais curieux de déguster ces deux vins simultanément pour vérifier la pertinence de mes sensations !

En conclusion, le Chablisien nous a montré ses différentes facettes qui en font un vignoble passionnant, une belle expression du Chardonnay trop souvent dans l’ombre de la Côte d’Or !

One comment on “A la découverte des vins de Chablis avec La Chablisienne

Comment on this post

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *