Abacchus, les coffrets de vins thématiques et pédagogiques

Depuis maintenant une dizaine d’années (Marie-Dominique Bradford de Trois Fois Vin a lancé en 2010 la première box de vin en France), les box de vins fleurissent et – pour certaines d’entre elles – s’installent dans le paysage, preuve d’un réel intérêt des consommateurs. Si ce modèle ne m’a jamais trop tenté (hormis peut-être la sélection Chais d’Oeuvre), notamment car j’ai la chance de pouvoir beaucoup déguster pour trouver mes coups de cœur, ma curiosité à été piquée lorsque j’ai reçu le communiqué de presse d’une nouvelle offre : Abbachus.

Olivier Dubois, sommelier caviste à la Vinothèque de Tours, et Pascal, passionné de vin depuis 15 ans et à l’origine de l’application mobile Abacchus ont décidé de créer une quinzaine de coffrets sur divers thèmes (Bourgogne, échelle des sucres, structure des vins rouges, vins blancs de Loire) qui donnent toutes les cartes pour organiser une soirée dégustation entre amis, néophytes ou amateurs éclairés. On m’a offert la possibilité de tester le concept, j’ai choisi la box vins blancs de Loire, il ne me restait plus qu’à réunir quelques amis !

Le coffret

Les vins sont livrés dans un carton parfaitement adapté au transport du vin, accompagnés d’un livret contenant les instructions ainsi que des éléments sur la région et les vins et de 6 fiches individuelles de dégustation.

Les 6 vins proviennent de la partie orientale du val de Loire, de Tours jusqu’à Sancerre. Le choix a été guidé par la volonté de faire découvrir les deux cépages blancs emblématiques de la région sur des types de sols différents. On trouve ainsi :

  • 3 Sauvignon :
    • Touraine sur sol argilo-calcaire
    • Quincy sur sol de limons sableux
    • Sancerre sur sol calcaire
  • 3 Chenin
    • Montlouis-sur-Loire sur sol argilo-sableux
    • Vouvray sur sol argilo-calcaire très pierreux
    • Montlouis-sur-Loire sur sol d’argiles à silex.

Si vous ne connaissez pas le vignoble du Val de Loire, je vous invite à lire mon article de présentation de ce beau vignoble !

La dégustation : préparation

1h avant l’arrivée des invités, on prépare l’espace : un seau à glace pour gérer la température des vins entre la sortie du frigo et le service, une carafe pour la dernière cuvée, un crachoir et bien sûr les fiches pour prendre des notes.

Comme avant toute dégustation, quelques précautions de rigueur : pas de parfum, on évite le café ou le brossage de dents quelques heures avant !

La dégustation des 6 vins blancs de Loire

Pour accompagner la dégustation, nous avons opté pour des plateaux de fromage et de charcuterie. Le livret propose des accords mets-vins qui m’ont paru intéressants mais je n’avais pas vraiment le temps de préparer tout cela, d’autant plus que j’avais convié une dizaine d’amis !

Je ne suis pas un grand fan de la charcuterie avec le vin, je ne peux que recommander les gougères (au comté) qui sont relativement neutres (et sont l’un des mets les plus délicieux qui soient, parole de bourguignon !).

Et alors ces vins, on en pense quoi ?

La série Sauvignon



Complices de Loire, Touraine, Pointes d’agrumes 2018
Maison de négoce (viticulteurs en agriculture raisonnée). Sol argilo-calcaire sur 8ha, rendement 50hl/ha, vinifié et élevé en cuve inox.
Robe très claire, au nez des notes végétales (buis) et un côté légèrement poivré. Le vin a été servi froid, il n’est pas très expressif. En bouche, l’attaque est un peu molle mais le milieu de bouche est très dynamique et équilibré, on a en rétro des arômes de fleurs blanches, d’agrumes.
Le vin a plu dans l’assemblée : lorsque l’on joue au juste prix, les invités l’évaluent à 10/11€ alors le vin vaut 7,9€.



Philipe Portier, Quincy, Quincy 2018
Domaine familial en agriculture raisonnée. Sol composé de limons sableux, rendement de 55hl/ha, pressurage pneumatique lent, vinification traditionnelle. Elevage en cuve inox sur lies très fines. Collage et filtration.
Le nez présente des notes de fruits jaune (coing), d’agrumes mais aussi ce côté pipi de chat qui me dérange. L’attaque en bouche est franche avec une belle présence aromatique mais cela s’effondre ensuite complètement. Problème de bouteille ? Cuvée “ratée” sur ce millésime ? Je ne porte jamais de jugement sur un vigneron à partir d’une seule cuvée mais ce vin n’a pas vraiment plu.
13,10€ (le consensus n’aurait pas donné plus de 10€)



Domaine Fouassier, Sancerre, Sur le Fort 2017
Domaine familial, travail en bio et biodynamie, vinification de toutes les parcelles séparément depuis les années 80. Jeunes vignes sur plateau calcaire, rendement de 45hl/ha, vendange mécanique et éraflée. Vinification naturelle (sans intrants), élevage de 10 mois en cuve inox.
Le nez est discret mais pur, sur des arômes de pierre à fusil puis – en se réchauffant – de fruits exotiques. L’attaque en bouche est vive, la trajectoire est tendue et équilibrée et on a une belle longueur sur les arômes exotiques. Un très beau vin qui devient de plus en plus intéressant au fur et à mesure qu’il s’aère et se réchauffe.
17,5€ (le consensus partait sur 16€)

On a ici 3 vins de 3 catégories de producteurs sur 3 types de sols différents, la sélection est intéressante bien que le vin de Philippe Portier soit le point faible du coffret.

Passons maintenant au chenin, ce cépage qui m’émerveille tant !

La série Chenin

Le parti pris est intéressant car ici aussi, 3 sols différents ont été sélectionnés pour montrer la façon dont le sol influence le cépage. Et pour isoler l’effet sol, les vins choisis proviennent tous les trois de Montlouis-sur-Loire et Vouvray qui se font face, séparées par la Loire.

L’exposition est bien sûr différente mais on voit mieux l’effet terroir que si on avait sélectionné des vins des deux extrémités du vignoble ligérien.



Domaine des Pierres Ecrites, Montlouis-sur-Loire “Petits Boulay” 2017
Domaine né en 2015 et qui exploite 8ha, agriculture raisonnée avec pratiques proches du bio. Parcelle Petits Boulay située à St Martin Le Beau sur un sol argilo-graveleux. Vendange manuelle, élevage sur lies fines dans des cuves inox. 4g/l de sucre résiduel.
Très sec au nez, sur des notes fumées, de silex, de fruits secs et d’agrumes confites en se réchauffant. Très droit. La bouche est dans la même lignée, très tendue, les notes de fruits secs sont dominantes, il y a une certaines densité et de l’amertume en fin de bouche. Belle longueur !
10,90€



Mathieu Cosme, Vouvray “Les Promenards” 2018
Jeune vigneron qui a repris le domaine familial, toutes ls parcelles sont récoltées et vinifiées séparément afin que les vins reflètent leur terroir. Travail en bio et biodynamie. Cette parcelle est située sur un coteau argilo-calcaire très pierreux (2ème côte) orienté ouest, dans un bocage. Fermentation naturelle (levures indigènes) en barriques. Elevage 8 mois en cuves inox.
Le nez s’ouvre sur des notes de fleurs blanches, c’est pur, tendu.
En bouche, l’attaque est très vive, l’acidité est forte et porte le vin de façon explosive. C’est tendu et ça rebondit en fin de bouche. La texture est plus fluide que le vin précédent. Des arômes d’agrumes plaisants restent en bouche.
12,90€



La Grange Tiphaine, Montlouis-sur-Loire “Clé de Sol” 2018
Damien Delecheneau travaille en bio et biodynamie. Pour cette cuvée, les vieilles vignes sont situées sur des argiles à silex et exposées sud. Un tri à la vendange est pratiqué, la fermentation longue se fait en barrique et le domaine pratique un élevage sur lies en barriques également.
La robe est plus intense que les vins précédents. Le nez est beaucoup plus complexe, sur des notes de fruits mûrs, de coing, puis de miel voire de caramel au fur et à mesure que le vin se réchauffe. En bouche, il y a une sacré matière, de la densité avec une texture huileuse et on a une pointe de vanille en rétro-olfaction. Le vin pourrait être légèrement mou s’il n’y avait pas un côté minéral qui arrive en fin de bouche.
J’avais découvert le domaine l’année dernière avec un Côt vieilles vignes très réussi, le domaine est définitivement à suivre !
19,50€

Alors, verdict ?

Avec seulement une cuvée “faible”, ce coffret propose une très belle sélection pour s’initier aux vins blancs de Loire. Il manque évidemment le Muscadet (la région de Nantes est le premier vignoble en volume de la Loire) mais lorsqu’il s’agit de faire un coffret de 6 bouteilles, vouloir montrer l’expression de deux cépages sur trois types de sols différents est un choix qui se défend tout à fait !

Le livret ainsi que la riche application permettent de mener la dégustation pour que les invités repartent avec des connaissances sur l’appellation mais de manière libre, le pari est réussi !

Pour voir les coffrets à la vente, c’est par ici!


MAJ 11/03 : J’ai négocié pour vous une réduction pour les coffrets si vous avez envie de tester l’offre :

  • -5€ avec le code AS4B
  • -10€ avec le code AS6B

Comment on this post

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *