Coup de coeur Salon de la RVF 2018: Avize, Oger et le Mesnil par Franck Bonville

Alors que certaines grandes maisons de champagne cherchent à conquérir de nouveaux marchés en créant de nouveaux modes de consommation (on ice, flacons spéciaux pour les boites de nuit), une nouvelle génération de vignerons champenois cherche à mettre en valeur les terroirs en tirant profit de l’amélioration des techniques de viticulture et du réchauffement climatique qui facilite la maturité des raisins dans une région qui produisait autrefois des vins assez verts. Ainsi, des vignerons comme Anselme Selosse, Cédric Bouchard, Alexandre Chartogne et bien d’autres ont adopté une approche parcellaire pour leurs cuvées, à la manière des vignerons bourguignons dont le vignoble est divisé en climats.

Olivier Bonville du champagne Franck Bonville a ainsi présenté lors du Salon de la Revue du Vin de France 3 nouvelles cuvées parcellaires nommées “Pur” qui ont été mon coup de coeur cette année !

Franck Bonville Pur Mesnil Pur Oger Pur Avize

Installé à Avize, Franck Bonville exploite 77 parcelles pour un total de 15ha répartis sur 3 des 6 communes classées Grand Cru de la Côte des Blancs: Avize, Oger et le Mesnil-sur-Oger. Ce sont les terroirs les plus fins pour le Chardonnay. Franck Bonville produisait déjà une superbe cuvée parcellaire “Les Belles Voyes”, élaborée à partir de raisins provenant d’une parcelle située à mi-coteaux sur le terroir d’Oger, un vin vinifié en barriques bourguignonnes et élevé 5 ans sur lies.

Avec ces 3 nouvelles cuvées, Olivier Bonville a souhaité retranscrire l’essence des 3 villages sur lesquelles il est implanté en isolant les parcelles les plus représentatives du terroir. Les villages d’Avize, Oger et Mesnil-sur-Oger sont voisins comme vous pouvez le voir sur cette carte:

 

Avize Oger Mesnil sur Oger côte des blancs.jpg

C’est avec les raisins de la vendange 2012 qu’ont été élaborées ces nouvelle cuvées, les vins sont dosés à 2g/l et sont bouchés lièges pour le vieillissement sur lies.

Dégustation:

Pur Avize

Avize comprend 268 hectares de vignes, avec deux typologies de sols: l’un est très riche en argile, l’autre est à prédominance de craie. “Pur Avize” de Franck Bonville semble provenir du deuxième type de sol: c’est un champagne droit, d’une grande fraicheur avec de jolies notes florales.

Pur Oger

Dans “Pur Oger”, on retrouve tous les marqueurs caractéristiques du terroir d’Oger: une colonne vertébrale crayeuse mais de la rondeur, des notes plus fruitées, une très belle maturité des raisins.

Pur Mesnil

Le Mesnil-sur-Oger n’a été classé Grand Cru qu’en 1985 (en même temps qu’Oger, Chouilly et Oiry) mais est le lieu de naissance de deux des plus grands champagnes qui portent la Champagne au firmament des grandes régions viticoles: Salon et Krug Clos du Mesnil.

“Pur Mesnil” représente fidèlement son terroir, c’est un vin assez austère au nez mais dont on sent immédiatement la noblesse et la complexité sous-jacente. En bouche, c’est une claque, le vin est d’une grande minéralité, avec une tension qui accompagne  sa trajectoire et un équilibre acide absolument parfait, le tout sans être décharné puisqu’il y a une belle matière et une réelle complexité aromatique. On trouve en fin de bouche une jolie salinité. C’est le type de vin dont la dégustation est parfaite de bout en bout, tout est en place.


La dégustation comparée de ces trois champagnes issus de terroirs voisins et vinifiés  à l’identique illustre bien la richesse des sols et l’identité de chaque village. C’est une expérience que je recommande chaudement. Ces vins seront disponibles au prix de 45€ départ domaine.

3 comments on “Coup de coeur Salon de la RVF 2018: Avize, Oger et le Mesnil par Franck Bonville

Comment on this post

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *