Tour de France des crémants

J’ai participé au mois de septembre à une grande dégustation de crémants provenant de toutes les régions françaises appartenant à l’aire d’appellation. Les cuvées proposées avaient en commun d’avoir toutes été médaillées lors du dernier concours Crémants de France. Je n’avais pas cette information avant l’événement et j’ai dans un premier temps été surpris de ne pas trouver certains excellents crémants de Bourgogne mais ceux-ci sont rarement présentés lors de concours, ce qui explique leur absence.

La dégustation a eu lieu dans un nouveau lieu dédié au vin : le Chai Parisien. Beaucoup d’espace, de très belles caves voutées, la possibilité d’acheter du vin “en vrac”, c’est un endroit agréable !

 

Le crémant c’est quoi ?

 

  • Le crémant est un vin effervescent élaboré selon la méthode traditionnelle et issu de l’une des huit régions de production autorisée : Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Die, Jura, Limoux, Loire et Savoie. 
  • Les producteurs de crémants sont réunis au sein de la Fédération Nationale des Producteurs et Élaborateurs de Crémant (née en 1982)
  • Les raisins doivent être récoltés à la main et la teneur en sucre être inférieure à 50g/l.
  • Après la première fermentation en cuve, la deuxième fermentation (prise de mousse) doit être effectuée en bouteille.
  • Les producteurs doivent respecter une durée de vieillissement sur latte minimale de 9 mois et les vins ne peuvent être commercialisés que 12 mois après le tirage.
  • 11 170 hectares de vignes sont exploités pour la production de crémant et on compte 5.000 élaborateurs toutes régions confondues.
  • 62,2 millions de bouteilles sont vendues chaque année (20 à 50% à l’export selon les régions) à un prix moyen compris entre 8 et 10€.

Dégustation

 

J’ai dégusté un très grand nombre de cuvées avec une qualité très variable et ne vais présenter ici que mes coups de coeurs dans chaque région.

Crémant de Bourgogne

 

.

  • 10% de la production viticole de la Bourgogne.
  • 19 millions de bouteilles / an.
  • 2560 hectares (385 communes).
  • Cépages: Pinot noir, chardonnay (minium 30% et très majoritaire), pinot blanc, pinot gris, gamay noir à jus blanc, aligoté, melon et sacy.
  • Hiérarchisation depuis 2016: crémant “Éminent” (vieillissement min 24mois sur latte) et “Grand Éminent” (vieillissement de 36 mois sur latte et autres critères plus restrictifs)

 

 

 

Caves Bailly Lapierre – Vive la Joie, brut millesime 2010

 

.

 

.

.

Le nez est très surprenant, caramélisé, avec des notes de rubarbe.

La texture en bouche estagréable, avec une effervescence très délicate, un côté toasté en bouche. 

Un crémant de qualité !

 

Domaine Verret – Brut millésime 2014

 

.

.

.

.

Pureté au nez, arômes de fleurs blanche. Finement toasté. légères notes de miel en bouche avec un bel équilibre.

Prix départ cave: 10€

 

Maison André delorme- Terroir des fleurs

 

.

.

80% Chardonnay, 20% Aligoté (blanc de blancs)

À nouveau un joli nez sur les fleurs blanches, minéral, délicat.

Attaque en bouche très dynamique, notes de pêche.

Prix départ cave: 8,60€

Crémant de Limoux

.

.

  • 5,4 millions de bouteilles par an.
  • 845 hectares (41 communes)
  • Deux cépages principaux (Chenin – 10 à 40% – et Chardonnay) et deux cépages accessoires (Mauzac -max 20%- et pinot noir) limités à 40%

 

Domaine Paul Mas – Château Martinolles Grande Réserve, millésime 2013

 

.

.

.

70% Chardonnay, 20% Chenin et 10% Mauzac. 20% des vins passés en fut. 8g/l de sucre résiduel.

Le nez est charmeur avec de légères touches citronnées. 

Bel équilibre en bouche.

 

Domaine Rosier – Ma Maison, brut millésime 2016

 

.

.

70% chardonnay / 20% chenin et 10% Pinot noir

Un nez sur les fruits frais, une grande fraicheur en bouche, des notes d’agrumes légèrement mentholées et une surprenante trajectoire en bouche ascendante.

Prix départ cave: 9€

Crémant de Loire

.

  • 16,5 millions de bouteilles
  • 2280 hectares (600 viticulteurs, 8 caves coopératives et 30 maisons d’élaboration.
  • Cépages: chenin et carbernet franc mais aussi chardonnay, pinot noir, grolleau noir, grolleau gris, orbois, cabernet sauvignon ou encore Pineau d’Aunis.

 

Domaine Dutertre – Saint Gilles brut millésime 2016

 

.

.

.

Chenin, chardonnay, pinot noir, cabernet franc. 10g/l de sucre résiduel. Vieilli 18 mois sur lattes.

Nez floral, sur les fleurs blanches. Très fruité, élégant et avec une bonne longueur en bouche. Frais et équilibré.

Crémant du Jura

.

.

  • 2,37 millions de bouteilles par an
  • 345 hectares (106 communes)
  • Cépages: poulsard, le pinot noir, le trousseau, le chardonnay et le savagnin.

 

La maison du vigneron – 60 mois Marcel Cabelier blanc brut

 

.

.

Extra-brut.

Un des crémants les plus intéressants de cette dégustation.

L’élevage de 60 mois sur lattes lui confère des notes toastées, de miel et de brioche au nez, de la rondeur, une texture crémeuse et une grande longueur en bouche. À 9,90€ départ cave, c’est un vin intéressant !

Crémant de Bordeaux

.

.

  • 3,7 millions de bouteilles / an
  • 777 hectares (235 producteurs, 10 élaborateurs)
  • Cépages: Sémillon et Sauvignon (Cabernet et Merlot pour le rosé)

 

Union de Guyenne Cave de St Pey de Castets – Luccios blanc brut

 

.

.

.

.

Vif mais équilibré, belle fraicheur. C’est simple mais cela se boit bien.

Prix départ cave: 6,9€

Crémant d’Alsace

.

.

  • 25% de la production totale de vins d’Alsace.
  • 32,4 millions de bouteilles / an.
  • 4500 hectares (119 communes).
  • Cépages: pinot blanc, riesling, pinot gris, chardonnay, auxerrois et pinot noir.

 

Cave vinicole Jean Geiler Ingersheim – Riesling, blanc brut

 

.

.

.

J’ai retenu ce crémant car le Riesling est un cépage que j’apprécie beaucoup et c’était la première fois que je le dégustait en crémant ! Notes classiques d’un riesling, ça pétrole légèrement.

Prix départ cave: 7,3€

Crémant de Die

.

.

.

  • 266.000 bouteilles / an
  • 14 hectares (31 communes)
  • Cépages: Clairette, aligoté, muscat.

Je dois avouer que je n’ai pas été séduit par les crémants de Die dégustés ce jour-là, est-ce le cépage Clairette ?

Crémant de Savoie

.

  • Le crémant de Savoie n’a rejoint la famille des crémants que le 11 septembre 2015, c’est donc récent !
  • 380 000 bouteilles / an.
  • 34 hectares (50 communes, 45 producteurs)
  • Cépages: Jacquère, Altesse (cépages savoyards) à 60% minimum puis chasselas, chardonnay, pinot noir, gamay

 

Cave des vins fins de Cruet – Prestige, blanc brut millésime 2016

 

.

.

.

Jacquère (40%), Altesse (20%), Pinot noir (10%) et Chardonnay (30%)

Le nez est fruité, élégant, on sent la belle minéralité des vins de Savoie. Une grande fraicheur en bouche. Un crémant agréable!


Les commentaires sont assez succincts mais j’espère vous avoir donné envie de regarder du côté des crémants lorsque vous ferez vos choix d’effervescents ! Ce sont des vins particulièrement appropriés pour l’apéritif mais il y a des cuvées plus travaillées et avec une telle variété de cépages, on peut s’amuser et réaliser d’intéressants accords mets et vins !


One comment on “Tour de France des crémants

Comment on this post

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *