Les gougères bourguignonnes et le vin

Celles et ceux qui suivent mes aventures sur les réseaux sociaux ou qui ont déjà partagé une dégustation avec moi connaissent mon amour pour les gougères. Ces petits choux au comté sont l’une des spécialités bourguignonnes et sont indispensables pour tout apéritif digne de ce nom au même titre que le non moins célèbre jambon persillé de Bourgogne !

Ceci est un apéritif bourguignon par excellence !

Si mon amour pour ces petits choux si rapides à préparer est tel, c’est avant tout parce que l’équilibre entre le vin et la nourriture est toujours très fragile et imprévisible.

Je prends beaucoup de plaisir à rechercher des accords-mets vins dans le but de parvenir parfois à cette osmose si rare entre un plat et un nectar, lorsqu’une bouchée amplifie les arômes d’un vin, équilibre son acidité ou sa sucrosité, lorsqu’un dialogue se créé avec les sensation tactiles en bouche. Mais j’aime également le confort de savoir que si j’ai envie de prendre une bouteille au hasard dans ma cave, je pourrai préparer quelque chose à grignoter qui conviendra à tous les vins. La gougère est l’un de ces mets.

Le saviez-vous ?
Si son origine exacte n’est pas connue, les habitants de Flogny-la-Chapelle considèrent que leur village est le berceau et donc la capitale de la gougère et organisent chaque année au mois de mai la Fête de la Gougère. Une association de promotion, la Guilde des Gouteurs de Gougères est d’ailleurs née en 2018.

Gougères, jambon Pata Negra et dés de parmesan, la Sainte Trinité pour accompagner un champagne Bollinger !
Un champagne est toujours meilleur lorsqu’il est partagé avec ses proches un soir d’été au bord de la mer au coucher du soleil. Ajoutez à cela quelques gougères et ce seul souvenir vous aidera à tenir jusqu’à l’été suivant une fois rentré dans la grisaille !

Venons-en maintenant aux raisons qui m’ont poussé à écrire cet article.

Mes amis me demandent souvent comment préparer des gougères et je gardais avec un peu de jalousie le secret de mes petits choux au comté si irrésistibles. Dans le même temps, une part importante de l’humanité ignore tout de cette spécialité d’une petite région française qui fut autrefois un puissant duché.

Je vivais très bien avec mon égoïsme et cette réalité mais peu à peu, j’ai été pris de questionnements existentiels : n’est-il pas moralement répréhensible de laisser tant d’individus dans l’ignorance du bonheur que procure la dégustation de cette bouchée croustillante sous les dents et fondante sous la langue ? N’est-il pas criminel de priver des individus ayant déjà goûté à l’extase de la possibilité de renouveler par eux-même cette expérience qui relève du divin ? Enfin, n’ai-je pas le devoir d’agir à mon petit niveau pour rendre le monde meilleur ?

Il me fallait faire amende honorable et le simple partage de la recette transmise par ma mère n’aurait pas été suffisant. C’est pourquoi j’ai filmé une vidéo qui vous montrera, chers lecteurs, comment préparer pas à pas mes célèbres gougères avec tous les conseils pour les réussir à coup sûr.

La recette des gougères bourguignonnes

Douze minutes. Douze petites minutes. Prenez une grande respiration et préparez-vous à rejoindre la communauté de ceux qui Savent !

Être en possession de ce savoir vous oblige et implique une grande responsabilité. Votre mission, si vous l’acceptez : aider la gougère à conquérir le monde et à ravir les papilles des habitants des cinq continents.

Rappel des ingrédients :

– 250ml d’eau
– 80g de beurre
– 125g de farine
– 4 oeufs
– 100g de Comté
– Sel
– Poivre

Je ne me suis encore jamais aventuré à créer ma propre recette mais j’ai quelques idées en tête et je compte expérimenter prochainement..!

Vos réalisations

Quelques heures seulement après la publication de cette vidéo sur les réseaux sociaux, des abonnés m’ont envoyé leurs premiers essais et fort d’un taux de réussite de 100%, je sais que je pourrai à nouveau dormir sereinement, avec le sens du devoir accompli !

Comment on this post

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *