La Winerie Parisienne installe son Chai sur la Tour Eiffel

Les 15 à 20 000 visiteurs français et étrangers qui visitent chaque jour la Tour Eiffel vont bientôt pouvoir découvrir un spectacle incongru à leur sortie de l’ascenseur au 1er étage. La Winerie Parisienne a en effet installé un Chai éphémère à 57m d’altitude sur ce monument emblématique du paysage parisien pour célébrer la première récolte des vignes qu’elle a plantées à Davron sur la Plaine de Versailles à 20km de Paris.

La Winerie Parisienne

Les cofondateurs Adrien Pélissié et Julien Bengué au centre entourés par l’oenologue de la Winerie Parisienne Julien Brustis (à droite) et un actionnaire.

La Winerie Parisienne a été fondée en 2015 par Adrien Pélissié et Julien Bengué, marquant le retour d’un chai dans la capitale qui a longtemps été une grande place du vin (comme je l’ai écrit dans mon article sur les vendanges des vignes de la ville de Paris) mais qui n’en possédait plus depuis 1970.

Dans un premier temps, ils ont développé une activité de négoce. Ils ont ainsi acheté des raisins auprès de 15 vignerons partenaires dans la France entière (parfois pressés sur place, parfois acheminés en région parisienne au moyen de camions frigorifiques) et ont effectué les vinifications et les assemblages dans leur chai situé à Montreuil, embouteillant des vins en appellation Vin de France.

Le retour de la viticulture en île de France

La deuxième étape de leur développement a été le projet de replantation de vignes en Île de France qui compta dans le passé jusqu’à 40 000 hectares de vignes avant que le phylloxera ne signe la fin de ce vignoble jamais replanté.

Ils ont ainsi planté 3 hectares de vignes en 2017 à Davron, sur la Plaine de Versailles dans les Yvelines, puis 7 hectares l’année suivante, le vignoble devrait s’établir à 26 hectares en 2020. Ce vignoble est conduit en bio et quatre cépages ont été plantés :  Pinot Noir et Merlot pour les rouges, Chardonnay et Chenin pour les blancs, des cépages choisis pour leur résistance et parce qu’ils sont dans les Yvelines dans leur limite nord de maturité. Le sol est argilo-calcaire.

Vignoble de Davron
© Nicolas Duprey – Winerie Parisienne
Vignoble de Davron
© Nicolas Duprey – Winerie Parisienne

Il faut attendre 3 ans pour que les vignes donnent des raisins, c’est donc en octobre 2019 qu’ont eu lieu les premières vendanges de ce nouveau vignoble et pour marquer le coup, la Winerie Parisienne s’est associée avec la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel et Sodexo pour construire un chai éphémère (il sera installé pendant 6 mois) au 1er étage de la Tour Eiffel ainsi qu’un espace de dégustation de la gamme existante : “la Bulle Parisienne”. Le but de l’opération est de profiter de l’aura d’un des monuments les plus connus du monde pour donner une grande résonance au “retour de la viticulture en Île de France”. Une partie de la récolte a donc vinifiée et sera embouteillée dans ce chai éphémère.

Le Chai de la Tour Eiffel

Installer un chai fonctionnel sur la Tour Eiffel a été un défi technique. Les deux cuves tronconiques en inox ont été réalisées sur mesure par la société Lasi (Italie) afin de pouvoir rentrer dans les ascenseurs de la Tour Eiffel. Ces cuves à double paroi ont permis une gestion très précise de la température pendant la phase de fermentation et de macération.

Les barriques de chêne français ont été fournies par la tonnellerie Demptos et la société Halocation).

Vendange 2019 de la Winerie Parisienne et vinification au chai de la Tour Eiffel

La belle météo du mois de septembre a permis aux équipes de la Winerie Parisienne dirigées par le l’oenologue Julien Brustis de patienter jusqu’à la maturité optimale des raisins et les vendanges des vignes de Merlot plantées à Davron se sont déroulées le 4 octobre. Les raisins ont immédiatement été transportés sur la Tour Eiffel où ont eu lieu les opérations de tri, d’éraflage et de mise en cuves.

© Winerie Parisienne
© Winerie Parisienne
© Winerie Parisienne

Des opérations de pigeage et de remontage ont eu lieu pendant cette phase de fermentation alcoolique et de macération et le 6 novembre, les équipes ont procédé à l‘écoulage afin de récupérer et d‘entonner le jus de goutte.

J’ai assisté le 7 novembre au matin au décuvage du marc qui a ensuite été pressé pour récupérer le jus de presse (très concentré et tannique) qui a lui-même été acheminé dans les fûts via une pompe. Le vin va maintenant être élevé dans ces fûts jusqu’au printemps prochain où il sera assemblé et embouteillé avant que la Winerie Parisienne ne quitte ce chai éphémère !

Les vins ne seront évidemment disponibles qu’en 2020 (environ 2000 bouteilles seront embouteillées sur la Tour Eiffel) mais nous avons pu déguster deux vins de la gamme de la Winerie Parisienne.



Grisant Blanc 2018
Assemblage de Sauvignon Blanc, Sauvignon Gris et Vermentino.
Un vin blanc très aromatique (peut-être trop pour mon palais de bourguignon) sur des notes de fruits exotiques et d’agrumes, une bouche avec de la matière et une jolie fraicheur en finale. Un vin résolument Sauvignon !


Jugement de Paris 2016
Assemblage de Grenache, Merlot, Tannat et Syrah. Le nom fait référence à la dégustation organisée à Paris en 1976 au cours de laquelle des vins californiens furent préférés à l’aveugle aux vins français, conduisant à une mise en lumière majeure des vins américains et à une remise en cause importante dans les grands domaines français.
C’est le grand vin de la Winerie Parisienne et cela se sent dès le premier nez qui est riche, complexe, élégant, chaleureux. Le boisé se fait sentir à ce stade (vanille) mais ne masque pas de beaux arômes de fruits rouges, de menthol, cèdre, des épices en fin de bouche. L’attaque est souple, il y a du volume et une texture de velours. En revanche, les tannins bien qu’ayant un très beau grain sont encore un peu asséchants, je conseille d’oublier ce vin quelques années, il est taillé pour la garde !


Ce chai éphémère ouvert au public est le prétexte idéal pour une ascension de la Tour Eiffel, que l’on soit de passage dans la Capitale ou parisien déjà blasé ! Bravo à la Winerie Parisienne pour ce beau projet, j’ai maintenant hâte de découvrir ce vin francilien !


Comment on this post

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *